Les meilleures écoles de commerce françaises à la découverte d’Israël

Les universités et grandes écoles françaises bouderaient Israël ? Bien au contraire ! Le service de coopération scientifique et universitaire de l’Ambassade de France a organisé, les 20 et 21 février, deux journées entièrement consacrées aux grandes écoles de commerce françaises. Dix d’entre elles, parmi les plus prestigieuses, ont répondu présent : HEC, Sciences Po Paris, ESCP Europe, EM Lyon, EDHEC, Audencia, Grenoble EM, Toulouse BS, ESC Montpellier et ESC Troyes.

Les participants représentants des grandes écoles françaises et des universités et collèges israéliens sur le toit de l’Institut français de Tel Aviv, 20 février / Crédit : Antoine Regeard pour l'Ambassade de France

Les participants représentants des grandes écoles françaises et des universités et collèges israéliens sur le toit de l’Institut français de Tel Aviv, 20 février / Crédit : Antoine Regeard pour l’Ambassade de France

La première journée était consacrée à la rencontre avec les universités et collèges académiques israéliens. L’objectif ? Permettre aux institutions des deux pays de mieux se connaître et de commencer à nouer des partenariats (échanges d’étudiants, projets de recherche en commun, etc.). Les grandes écoles françaises ont ainsi pu échanger, dans les locaux de l’Institut français de Tel Aviv, avec les facultés de management de l’Université de Tel Aviv, de l’Université hébraïque de Jérusalem, de l’Université Ben Gourion du Néguev, de l’Open University, d’IDC Herzliya et du College of Management Academic Studies.

Le College of Management Academic Studies discute avec l’ESC Montpellier de futurs partenariats, 20 février / Crédit : Antoine Regeard pour l'Ambassade de France en Israël

Le College of Management Academic Studies discute avec l’ESC Montpellier de futurs partenariats, 20 février / Crédit : Antoine Regeard pour l’Ambassade de France en Israël

La journée s’est achevée par un cocktail à la Résidence de France, auquel étaient conviés, outre les participants français et israéliens, d’anciens élèves des grandes écoles installés en Israël. Après avoir remercié l’ensemble des participants, l’Ambassadeur a souligné le caractère exceptionnel de ces rencontres, la plupart des grandes écoles venant pour la première fois en Israël. Il a également rappelé sa détermination à accroître le nombre d’étudiants israéliens en France, ce qui passera dans un premier temps par la signature de partenariats entre les institutions universitaires des deux pays.

L’Ambassadeur de France avec le Directeur des affaires internationales de l’ESC Troyes, M. Jean-Louis Chaperon, à la Résidence, 20 février / Crédit : Antoine Regeard pour l'Ambassade de France en Israël

L’Ambassadeur de France avec le Directeur des affaires internationales de l’ESC Troyes, M. Jean-Louis Chaperon, à la Résidence, 20 février / Crédit : Antoine Regeard pour l’Ambassade de France en Israël

Après les partenariats, place aux étudiants ! Près de cinquante lycéens et étudiants d’universités israéliennes ont été accueillis le 21 février à l’Institut français de Tel Aviv pour assister aux présentations des grandes écoles françaises. Ils ont pu découvrir leurs programmes en anglais, la vie sur leur campus et les conditions d’admission. Un représentant de Campus France était spécialement venu pour l’occasion en Israël et leur a expliqué le système universitaire français. La journée s’est achevée par des entretiens individuels, permettant aux étudiants intéressés de poser toutes leurs questions aux représentants des grandes écoles françaises.

La représentante de l’EM Lyon, Mme Tess Lau, conseille une étudiante israélienne, 21 février / Crédit : Antoine Regeard pour l'Ambassade de France en Israël

La représentante de l’EM Lyon, Mme Tess Lau, conseille une étudiante israélienne, 21 février / Crédit : Antoine Regeard pour l’Ambassade de France en Israël