Rapport d’ambassade “L’eau en Israël, l’innovation pour répondre à une situation difficile”

Les rapports d’ambassade sont rédigés par les chargés de mission scientifique et les volontaires internationaux chercheurs. Ils sont une description complète des sujets scientifiques ou technologiques émergents en Israël, ces publications sont disponibles en français seulement. Voir tous les rapports d’ambassade pour Israël.

Ce rapport-ci a été rédigé  par Marianne Miguet et traite de l’eau en Israël d’un point de vue scientifique et technologique.

Israël est un petit pays avec une superficie d’environ 22.000 km2, soit 25 fois plus petit que la France métropolitaine, et sa population compte plus de 7,5 millions d’habitants. Alors que les ressources en eau ont été suffisantes pour couvrir tous les besoins d’Israël jusqu’en 1975, depuis le pays connaît un déficit croissant. Les ressources naturelles ne sont plus suffisantes et ont poussé les israéliens à trouver des solutions inédites. Les difficultés hydriques en Israël se sont transformées en catalyseur d’excellence pour la recherche et le développement. Les ressources scientifiques et entrepreneuriales créent un cercle vertueux qui placent le pays dans les leaders mondiaux de l’eau. L’innovation et l’expertise sont exportées. Israël occupe aujourd’hui une place de leader dans les technologies de l’eau grâce à son innovation dû à la bonne santé de son économie et de sa recherche. Ce petit pays au capital scientifique énorme s’est lancé avec succès dans des voies jusque la inédites : le dessalement et la réutilisation des eaux usées.

Télecharger le document

Au sommaire de ce document :

Introduction

1. L’eau, une ressource rare et inégalement répartie: gaspiller au minimum et optimiser au maximum
1.1. Ressources naturelles en eau insuffisantes
1.2. La gestion optimisée des ressources en eau et le dessalement
– L’acheminement des eaux du nord vers le centre et le sud
– Réutilisation des eaux usées pour ne pas gaspiller, Israël numéro 1 mondial
– Le dessalement par osmose inverse, Israël à nouveau leader

2. Gestion nationale visionnaire
2.1. La Water Authority définit la politique en eau et contrôle le secteur
– Combler le déficit en eau de 1 GMC/a pour être indépendant
– Fixer le prix de l’eau
– Installer la mise en oeuvre du privé dans la gestion de l’eau
2.2. Le dessalement, la solution israélienne pour combler le manque d’eau potable
2.3. La compagnie nationale Mekorot

3. Les industries israéliennes dominées par l’innovation
3.1. Irrigation
3.2. Traitement des eaux usées
3.3. Dessalement
3.4. Gestion
3.5. Sécurité sanitaire

4. Recherches universitaires et coopérations internationales
4.1. Recherche universitaire
– Grand Water Research Institute – GWRI
– Zuckerberg Institute for Water Research – ZIWR
4.2. Coopérations

5. Cause de conflits régionaux, une amélioration possible ?
5.1. L’eau dans le conflit israélo-palestiniens
– Adduction en eau potable
– Assainissement
– Difficultés pour trouver un accord bilatéral
5.2. L’eau comme possible acteur diplomatique de premier plan

6. Conclusion