Signature d’un accord de coopération en informatique entre le CNRS et l’université de Tel Aviv

Le 25 Juin 2012, la délégation du CNRS menée par Xavier Inglebert, Directeur général, est présente en Israël à l’occasion des 60 ans du Centre de recherche Français de Jérusalem (CRFJ), a rencontré Aron Shai, le recteur de l’université de Tel aviv afin de signer un accord de coopération binationale en informatique. Cet accord entérine la création d’un LEA (Laboratoire Européen Associé) en informatique entre l’Institut des Sciences de l’Information du CNRS et le département de Computer Science de l’université de Tel-Aviv.

Durant cette rencontre chaleureuse, Xavier Inglebert  a souligné qu’ « Israël est un partenaire important, il s’agit du troisième accord de coopération entre le CNRS dans le pays et du 1er accord avec l’université de TA. Le département de Computer Science de l’université de Tel Aviv est mondialement reconnu. Il a ajouté que « cet accord permettra de créer des synergies et des réalisations scientifiques d’envergure.

Cet accord, au-delà de la science, symbolise l’amitié entre la France et Israël. » Du côté israélien, Aron Shai a mis en avant le fait que « le CNRS est un institut de recherche de premier plan, non seulement en France mais aussi dans le monde. Cet accord n’est pas sans contenu puisqu’il a été soutenu par les chercheurs français et israéliens de nos deux entités qui travaillent déjà ensemble. Nous institutionnalisons une coopération qui existe déjà car les liens qu’entretiennent les chercheurs du département avec la France sont très forts et nous sommes heureux de les renforcer et de créer ainsi des synergies pour des recherches de très haut niveau. »C’est donc un premier pas important qui est fait aujourd’hui. D’autres coopérations, notamment en Sciences humaines, sont envisagées puisqu’un MOU (Memorandum of understanding) a été signé entre l’Institut Van Leer et le CRFJ.

Un LEA est un « laboratoire sans mur » qui associe le CNRS et l’université de Tel-Aviv autour d’un projet défini conjointement. Ces laboratoires mettent en commun des ressources humaines et matérielles mais conservent leur autonomie, leurs statuts, leurs responsables en France et à l’étranger et leur localisation séparée. Ils ont une direction commune ou une co-direction, et sont dotés d’un comité d’évaluation scientifique. Des moyens financiers spécifiques leur sont accordés par les deux institutions, partenaires en plus des autres sources de financement venant d’organismes de tutelle pour les travaux prévus dans le projet scientifique. Peuvent être financés de l’équipement, du fonctionnement, des missions, des postes de chercheurs associés etc.

This slideshow requires JavaScript.

One thought on “Signature d’un accord de coopération en informatique entre le CNRS et l’université de Tel Aviv

  1. Pingback: La collaboration entre le CNRS et le ministère de la Science israélien (MOST) s’intensifie | The French Scientific Office for Cooperation – Israel

Comments are closed.