Le Prix Nobel de médecine a été décerné au français Jules Hoffmann (CNRS)

Le prix Nobel de médecine 2011 a été codécerné à l’Américain Bruce Beutler, au Français Jules Hoffmann et au Canadien Ralph Steinman. Le comité Nobel a annoncé le lundi 3 octobre que “les lauréats du Nobel de cette année ont révolutionné notre compréhension du système immunitaire en découvrant les principes clés de son activation”.

Jules Hoffmann, chercheur français né au Luxembourg, travaille au sein de l’Institut de biologie moléculaire et cellulaire de Strasbourg. Il a reçu la médaille d’or du CNRS en 2011. Le chercheur a en particulier “découvert les protéines réceptrices qui reconnaissent les micro-organismes [nocifs] et activent le système immunitaire, première étape de la réponse immunitaire de l’organisme”, explique le comité Nobel.

Le système immunitaire est le mécanisme de défense de l’organisme. Il libère des anticorps et des cellules tueuses en réponse à des virus ou des germes nocifs. En première ligne, le système immunitaire inné “peut détruire des micro-organismes infectieux et provoquer une inflammation qui contribue à bloquer l’attaque” avant l’apparition d’anticorps, explique le comité Nobel. Si cette première ligne de défense est insuffisante, “le système immunitaire adaptatif entre en jeu”.  Ce système adaptatif permet à des cellules de garder en mémoire les virus et germes nocifs, c’est la vaccination.

Les recherches des trois lauréats ouvrent la voie à de nouveaux médicaments et vaccins. Elles promettent de nouvelles avancées dans le combat des déficiences immunitaires comme l’asthme, la polyarthrite rhumatoïde et la maladie de Crohn, ainsi que “des thérapies contre les cancers”, explique le jury Nobel.

D’après http://www.lemonde.fr/planete/article/2011/10/03/le-nobel-de-medecine-attribue-a-beutler-hoffmann-et-steinmann_1581388_3244.html#ens_id=1580266